Juillet 2016. nouveau séjour de Marie-Françoise à Calcutta, voici ses impressions.

 

J'étais bien heureuse de repartir cet été à Calcutta retrouver les amis et les Pèlerins de la Charité. Bien sûr, j'ai retrouvé l'activité principale des Pèlerins, à savoir, le service des plus pauvres parmi les pauvres à la gare de Sealdah et dans le slum (: bidonville). Vers la fin de mon séjour, j'ai participé aux visites à l'hôpital de Sealdah. Ce qui m'a le plus marquée cette fois-ci, ce fut plutôt la vie fraternelle des Pèlerins, des jeunes garçons chrétiens de l'Orissa ainsi que les deux écoliers. Il y avait également deux volontaires français participant aux activités ainsi que les deux coordinateurs évoluant chacun dans son domaine, Akash et Nasim. 

A plusieurs reprises pendant mon séjour, moi qui suis célibataire consacrée, j'ai été mise en situation de "mère de famille" veillant aux repas ou seulement à être là avec tous ces jeunes garçons. Ils étaient tous bien participants à tour de rôle aux tâches "ménagères". Par delà la langue anglaise pas toujours bien maîtrisée, on se comprenait, c'est le cœur qui parlait. A la demande de François-Marie, j'ai donné quelques cours de chant afin de préciser les mélodies simples des chants et de commencer à mettre en place quelques repères pour la psalmodie. De même, je leur ai partagé comment se conjuguait ma vie de prière avec ma vie professionnelle. J'ai été également heureuse d'être présente lors de deux événements qui ont eu lieu pendant mon séjour et qui sont placés sans doute à un tournant dans le développement dans la vie des Pèlerins. Ce fut d'abord la Maison de Krishnanagar donnée aux Pèlerins en la Fête de Notre Dame du Mont Carmel. Le second événement marquant a eu lieu le 26 juillet, je partais le soir même : Le Chef de la gare de Sealdah a signé dans son bureau en présence de François-Marie, un document reconnaissant le travail accompli par les Pèlerins de la Charité. Il est vrai que le chef de gare avait rendu visite aux Pèlerins dans le nouvel appartement lors d'une soirée de la "non formal school". Bien d'autres aventures me sont arrivées à Calcutta et j'aurais encore bien d'autres choses à raconter, mais l'essentiel est là.